Accueil

En suivant l’équateur, dont l’intitulé est emprunté à Mark Twain, propose de prendre le temps de s’attarder sur des textes en marge de la rumeur assourdissante de la mode et de l’actualité littéraires.


Les articles, volontairement longs, présentent des ouvrages non conventionnels qui ne craignent pas d’employer les moyens qu’offrent la littérature pour dénoncer l’hypocrisie du monde, ce qui est aussi l’ambition de ce site. Ils portent en eux, par leur propos, leur construction, leur écriture qui sont interdépendants, l’équilibre indispensable qui permet au lecteur d’avancer, de comprendre. Ils nous rappellent qui nous sommes, une espèce qui, depuis le début de l’histoire, écrit et voyage du plus profond des mots jusqu’aux aux destinations géographiques les plus lointaines.


En suivant l’équateur vous invite à aborder chaque œuvre sans hâte, afin de ne trahir ni le texte largement cité, ni – le moins possible- son auteur. En ce sens, En suivant l’équateur se met à l’heure tropicale et ne s’adresse pas au lecteur pressé. Merci à vous qui m’accompagnez dans ce nouveau voyage.

Le site de Pascale Mathex est dédié à la littérature qui nous rappelle ce que nous aimons oublier : la terre est une sphère, nous appartenons tous à la même espèce.